Skip to main content

Full text of "Ruwenzori Expedition 1952."

See other formats


British Museum (Natural History) 



Ruwenzori Expedition 

1952 

Volume II, Number 11 

Protura 
by 

B. COND£ 



London 

Printed by order of the Trustees of the British Museum 

Issued January, 1961. Price Five shillings 



II 



Protoures 

par B. Conde 
(Universite de Nancy) 



Les Protoures recucillis par le Dr. G. Owen Evans au cours de 1' expedition du British Museum au 
Ruwenzori (Ouganda, Afrique orientale), en 1952, m'ont ete tres aimablement communiques par 
le Dr. Theresa Clay, Curator au Departement d'Entomologie du British Museum (Natural 
History). 

Bien que peu abondants, ces materiaux presentent un grand interet car les Protoures de cette 
region nous etaient encore inconnus, ceux des territoires voisins, Kenya et Congo beige, n'ayant 
eux-memes fait l'objet que d'un tres petit nombre d'investigations. 1 

12 exemplaires appartenant aux genres Eosentomon (5), Acerentulus (6) et Acerentomon (1) ont ete 
recoltes en 11 stations; l'une de celles-ci, situee a 3976 m d'altitude environ (13 050 ft), est a ma 
connaissance la localite la plus elevee ayant livre un Protoure. 

5 des 6 especes presentes dans cette collection ont pu etre nominees specifiquement et 4 d'entre 
elles, se rapportant aux genres Eosentomon et Acerentnlns, sont inedites. En outre, c'est la premiere 
fois qu'un representant authentique du genre Acerentomon est cite du continent africain. 

Types dans la collection du British Museum (Natural History). 

Eosentomon validum sp.n. (Figs. iA, B; 2 A-E) 

Forme a (holotype). Station 105. Lake Bujuku, 13 050 ft, mixed Alchemilla wet moss sample: 
1 9, 23-VII-52. 

Specimen robuste, de couleur brim jaune fonce, long de 1200 fj. en extension mediocre. 
tete : Labre court. ' PseudocuW elliptiques, le grand axe de l'ellipse ayant environ 15 /n. 

thorax : Tarse I gauche (la patte prothoracique droite est brisee). Long.: 114 /u.. 

Face tergale, le sensille proximal U, claviforme, s'insere dans la moitie distale de l'article 
(BS= 1,15); l'intermediaire t 2 , subsetiforme, est bien developpe (37), un peu plus court cependant 
que h' 2 (42); le distal f 3 n'a pu etre observe convenablement. 

1 Conde (1948), Protoures de l'Afrique orientale britannique, Proc. zool. Soc. London, 1 1 8, pp. 748-751. Le specimen de 
Mombasa cite dans ce travail sous le nom d'E. armatum Stach est en realite le type d'une espcce inedite, E. setigemm, comme 
je l'ai reconnu par la suite (Publ. cult. Comp. Diam. Angola, 6, 1949, p. 91). — Conde (1955), Un Protoure du Congo beige, 
Rev. Zool. Bot. afrkaines, 51, pp. 336-338. 

69 



70 Ruwenzori Expedition, 1952. Volume II, Number 11 

Face posterieure avec les 8 sensilles habituels, e et g etant claviformes ; la presence de corps 
etrangers, fixes a la surface de l'article, ne m'a pas permis une etude approfondie des sensilles. 

Face anterieure avec 2 sensilles seulement: a' et b\. a s'insere un peu plus proximalement que 
tx\ il est subcylindrique, progressivement attenue vers l'apex et rcctiligne; sa longueur n'a pu 
etre mesuree avec precision, sa region distale etant cachee dans un amas de substance muqueuse, 
mais, reduit a. sa portion observable, il est encore plus long (47) que les autres sensilles tarsiens et 
depasse largement l'embase de fa; b\ est subsetiforme. 

Appendices empodiaux II et III tres courts. Tarse III arme d'une epine tergale. 

abdomen : Tergite II avec 12 poils a la rangee anterieure, les s'inserant en arriere des autres, 
et 14 a la rangee posterieure (les p% presents). Tergites III et IV avec 10 poils a la rangee anterieure 
(les #3 manquent) et 14 a la rangee posterieure; a la rangee posterieure du IV, lesp 2 s'inserent dans 
une encoche de la marge posterieure du tergite et sont sensiblement egaux (33-34) aux p± (34-35) 
et auxp 3 (33-34). Tergites V a VII avec 6 poils a la rangee anterieure (les at, a 2 , ci^ manquent) ; a la 
rangee posterieure du VII, les p 2 ne s'inserent pas dans une encoche de la marge posterieure du 
tergite et sont environ 4 fois 1/2 plus courts (7) que les p$ (3 1), eux-memes environ 1/4 plus courts 
que les p^ (43-44). Tergite VIII avec une rangee anterieure de 6 poils et une posterieure de 9 dont 
2+2 sont situes legerement en avant des autres. Tergites IX et X avec chacun une rangee de 6 
poils, ceux de la paire intermcdiaire etant un peu plus courts que les autres; tergite XI avec une 
rangee de 4 poils (les intermediaires manquent), les submedians etant excessivement courts. 

Sternite VIII sans rangee anterieure de poils; rangee posterieure de 7 poils. Sternites IX et X 

avec chacun une rangee de 4 poils (at, a 3 ) ; en IX, — = 2. 1 

La squame genitalc est identique a celle de la $ decrite ci-apres (sub E. cf. validum), mais n'a pu 
etre observee dans d'aussi bonnes conditions ; la forme sinuee des branches laterales de l'apodeme 
anterieur est due a ce que cet organe n'a pas ete vu a plat. L'extremite proximale des processus 
sternaux presente une paire de crochets a pointe dirigee vers le plan sagittal : le crochet externe est 
long et grele, regulierement attenue; 1'interne est court, trapu, subtriangulaire et separe du 
precedent par une echancrure etroite. L'extremite distale de chaque processus forme une expansion 
subsetiforme presque 2 fois aussi longue que le reste du processus. 

Forme b. Station 31. Nyinabitabu, 1/4 ml. SE, sample from thick covering of moss on boulder: 

1 6 A > 9-VII-52. 

Specimen de coulcur jaune ambre, long de 1000 /x en extension mediocre. 

tete : Labre court. ' Pseudoculi' elliptiques, le grand axe de l'ellipse ayant environ 15 /n. 

thorax : Tarse I. Long.: 95 /x. L'appendice empodial depasse legerement l'extremite distale de 
la griffe ; sensille pretarsal 5 de meme forme et de meme longueur que l'appendice empodial. 

Face tergale, le sensille proximal ti, claviforme, s'insere dans la moitie distale de l'article 
(BS= 1,12) ; l'intermediaire fa, subsetiforme, est bien developpe (38), un peu plus court cependant 
que b'z (41) ; le distal £3 est subcylindrique, couche a la surface de l'article, moins long (23) que fa. 

Face posterieure avec 8 sensilles: a, c etd sont subcylindriques, les deux premiers subegaux (27), 
tandis que d est un peu plus long (33) et beaucoup plus epais; b et fi sont subsetiformes, le premier 
plus long (33) que le second (26) ;f 2 , le plus court de tous (15), est en languette comme chez mon 



1 Sur la moitie droite de ce sternite se trouve un poil <j 3 surnumeraire de meme longueur que le phanere normal. 



Protoures 71 

E. machadoi, mais un peu moins elargi que chez cette espece; e et ^ enfm sont claviformes et 
subegaux (31-32). 

Face anterieure avec 2 sensilles seulement: a' et b' 2 . a est le plus long des sensilles tarsiens (50) 
et son apex depasse un peu l'embase de b' 2 ; sa forme et son insertion comme chez la forme a. 
Appendices empodiaux II et III, et tarse III comme chez la forme a. 

abdomen: Tergites II a IV comme chez la forme a; a la rangee posterieure du IV, ^2 = 27, 
^3=28, /> 4 = 29-30. Tcrgite V avec 10 poils a la rangee anterieure (les a 3 manquent). Tergites VI a 
IX comme chez la forme a; a la rangee posterieure du VII, p%= 5, p 3 = 35, p 4 = 28. Tergites X et 
XI avec chacun une rangee de 6 poils: en X, ces phaneres sont subegaux, tandis qu'en XI les 
submedians et les intermediaires sont excessivement courts. 

Sternites comme chez la forme a. En IX, — = 1,8. 

a 3 

affinites : Les 2 individus decrits ci-dessus s'ecartcnt l'un de l'autre par de menus details de la 
chetotaxie des tergites abdominaux V, X et XI, et par les dimensions qui sont plus faibles chez le $ 
que chez la $. J'estime neanmoins qu'ils se rapportent a la meme espece dont ils representent 
peut-etre deux races ; seuls des materiaux plus abondants pcrmettront de decider. 

La forme generale de la squame genitale $ rapproche la nouvelle espece de mon E. machadoi, de 
1'Angola, et de mon E. cocqneti, du Sahara, mais elle s'ecarte de l'un et de l'autre par le tarse I qui 
ne porte que 2 sensilles anterieurs (a', b'2), par la chetotaxie des tergites abdominaux, ainsi que par 
les crochets des processus sternaux de la squame $ dont la forme exacte permet de separer sans 
difficulte les 3 especes. 

Eosentomon cf. validum (Fig. 2F) 

Station 136/7. Near Ibanda, bank of Mubuku River, moss periodically covered by flood waters 
of the river: 1 1-VIII-52. 

Cet exemplaire, long de 800 /x en extension mediocre, est ampute des pattes prothoraciques et 
ne peut, par consequent, etre determine specifiquement. Toutefois, sa squame genitale est 
absolument identique a celle d'£. validum, ce qui autorise a le rapprocher de cette espece. D'autre 
part, la chetotaxie des tergites abdominaux est tres voisine de celle decrite chez E. validum forme a ; 
les seules differences observees sont les suivantes: tergites III et IV avec 12 poils a la rangee 
anterieure; tergites IX et X avec chacun 6 poils, les phaneres d'un meme tergite etant subegaux 
entre eux; tergite XI avec 2 courts poils lateraux seulement. 

Eosentomon subglabrum sp.n. (Figs. iD and E) 

Station 25. Nyinabitabu, 8600 ft, Bamboo zone, dry moss and lichen from Podocarpus: 1$. 
Specimen de couleur jaune ambre clair, long de 1050 /x en extension subtotale. 

tete : Labre court. ' Pseudocnli , elliptiques, divises, le grand axe de l'ellipse ayant environ 7 p.. 

thorax : Tarse I. Long.: 82 /x. L'appendice empodial atteint 1'extremite apicale de la griffe; 
sensille pretarsal 5 ressemblant beaucoup a l'appendice empodial, mais un peu plus dilate que lui 
dans sa region distale. 

Face tergale, le sensille proximal h, claviforme, s'insere dans la moitie distale de 1'article 

(BS= 1,10) ; l'intermediaire t 2 , bacilliforme, rectiligne et tres grele, est de meme longueur que b' 2 

(12), mais plus court que U (15); le distal r 3 est subcylindrique, couche a la surface de 1'article, un 

peu plus long (13) que t 2 et plus epais que lui. 
* 



72 Ruwenzori Expedition, 1952. Volume II, Number 11 

Face posterieure avec 8 sensilles : a, c et ds ont subcylindriques, a et c etant un peu plus longs 
(respectivement 23 et 20) que d (17) dont l'apex n'atteint pas l'embase de t 3 ; b est subsetiforme (26) ; 
ft, le plus court de tous (12-13), est en languette comme chez E. validum; fi, e et g enfin sont 
claviformes,/i etant plus court (16) et beaucoup moins renfle que les deux autres (28). 

Face anterieure avec 2 sensilles seulement: a et b' 2 . a' s'insere plus proximalement que tj, il est 
subcylindrique, progressivement attenue vers l'apex et rectiligne; c'est le plus long des sensilles 
tarsiens (45) et son apex depasse un peu l'embase de b' 2 . Ce dernier ressemble a t 2 , mais est legere- 
ment incurve en vue de profd. 

Appendices empodiaux II et III tres courts. Tarse III arme d'une epine tergale. 

abdomen : Tergites II et III avec 12 poils a la rangee anterieure, les a 3 s'inserant en arriere des 
autres, et 14 a la rangee posterieure (les ^8 presents). Tergite IV avec 10 poils a la rangee anterieure 
(les <7 3 manquent) ; a la rangee posterieure, les p 2 s'inserent dans une encoche de la marge posterieure 
du tergite et sont egaux aux p 4 (22-23) ; l es Ps sont brises a ce tergite, mais en V ils sont a peine 
plus courts (22) que les p 2 et les p 4 (23). Tergites V a VII avec 4 poils seulement a la rangee anteri- 
eure (les fli, a 2 , rt 3 , # 4 manquent); a la rangee posterieure du VII, les p 2 ne s'inserent pas dans une 
encoche de la marge posterieure du tergite et sont presque 5 fois plus courts (4) que lesp 4 (19) ; les 
p 3 sont brises. Tergite VIII comme chezE. validum. Tergite IX avec une rangee de 6 poils subegaux; 
tergite X nu, ainsi que les pleurites correspondants ; tergite XI avec 2 courts poils lateraux seule- 
ment. 

Sternite VIII comme chez E. validum. Sternites IX et X avec chacun une rangee de 4 poils 
(di, <j 3 ); les rti sont detaches en IX, mais leur embase est beaucoup plus volumineuse que celle 
des ay 

affinites : L'absence de sensille c'i au tarse I rapproche cette espece d'£. validum; cependant, 
la brievete des sensilles t 2 et b' 2 , la forme du sensille fi et la chetotaxie des tergites abdominaux ne 
permettent aucune confusion. 

Eosentomon sp. 

Station 203. 9 ml. NE Bundibugya, litter and stiff clay soil: 1 larve II (10 segments abdominaux), 
24-VIII-52. 

Cet exemplaire n'est pas determinable specifiquement, mais certains caracteres de son tarse I 
(long.: 89 /a; BS= 1,36) l'ecartent formellement des individus etudies plus haut. Face anterieure, 
il y a 3 sensilles (a', b' 2 , c'i); a' est incurve, legerement dilate dans sa moitie distale, et son apex 
n'atteint pas l'embase de t 2 ; c'i est subcylindrique, insere un peu plus distalement que / 3 , et environ 
2 fois plus court que a'. 

Acerentulus evansi sp.n. 1 (Figs. 3B and 4A) 

Station 125. Ibanda, grass, soil and litter under Arrowroot: 1 maturus junior, 28-VII-52. — 
Station 129. Near Mubuku River, 1 ml. SE Ibanda, soil wet and litter under Elephant grass. 
1 ^ preimaginal, 30-VII-52. — Stations 213 et 214. 10 ml. E-NE Bundibugya, litter and humus 
under hardwoods in dense forest: 1 1 preimaginal, 26-VIII-52. 

adulte. Long de 800 /m en extension mediocre, couleur jaune ambre clair. 

t ete : Labre court. Le canal evecteur de la glande maxillaire precerebrale est long, son extremite 
distale depassant la branche maxillaire des fulcres; son renflement apical presente une hernie 

1 D^di^ au collecteur, Dr. G. Owen Evans, du British Museum (Natural History). 



Protoures 73 

sternale aisement observable en vue laterale. ' Pseudoculi' elliptiques, divises, le grand axe de 
1 'ellipse ayant environ 6 /x. 

thorax : Le pronotum porte une rangee de 4 poils dont les lateraux sont au moins 2 fois plus 
courts que les submedians. Le meso- et le metanotum, avec leurs regions pleurales, ont respectivc- 
ment 22 et 20 poils. 1 

Parse I. Long. : 72/x. Griffe : 20,5 /x. TR= 3,5. Appendice empodial et sensille pretarsal 5 normaux. 

Face tergale, le sensille proximal ti est claviforme, rectiligne, insere a 22 /x environ de la base de 
Particle; le distal t 3 est lanceole, court; l'intermediaire t z est subsetiforme, assez long (33). 

Face posterieure avec 7 sensilles de calibres differents, b et g etant plus epais que les autrcs, et de 
longueurs inegales: a est relativement court (40), son apex atteignant tout juste l'embase de t 2 ; 
h est le plus long de tous (52); c et d sont subegaux (36), inseres tres pres l'un de l'autre (embases 
subcontigiies), la distance cd etant un peu plus de 3 fois plus petite que be; e etf sont subegaux 
(39-40), approximativement de merae longueur que a, inseres tres pres l'un de l'autre (embases 
subcontigiies) ; £ est le plus court de tous (30), son apex atteignant presque la base du prctarse. 

Face anterieure avec 3 sensilles: a est styliforme et s'insere un peu plus proximalement que h; 
il est legerement plus court (29) que b' (3 1), lui-meme un peu plus court que c (34-35) ; l'apex de a 
n'atteint pas l'embase de b', et l'apex de ce dernier n'atteint pas non plus celle de c . 

abdomen : Grandes pectines du tcrgite VIII avec 5 ou 6 dents assez longues et bien nettes; la 
striation de la bande anterieure est peu distincte. 

Chetotaxie. (Tableau I.) Tergites I a VII avec poils pz. A la rangee anterieure du VI, les cii et les 
a 2 sont relativement courts, leur apex etant loin d'atteindre la marge posterieure du tergitc; a la 
rangee posterieure, les p 2 sont environ 3 fois 1/2 plus courts que les pi. Tergite VII sans rangee 
anterieure de poils, avec 16 poils a la rangee posterieure. Tergite VIII avec 2 poils seulement a. la 
rangee anterieure (les submedians manquent) et 7 a la rangee moyenne. 

Sternites VIII et XI avec chacun une rangee de 4 poils. Les appendices II et III sont munis chacun 
d'une courte soie apicale et d'une soie subapicale plus longue. 



Tableau I 



No. des 
segments 




Terj 


;ites 


Sternites 


Pleurites 


I 


Mr 




pro (8) 


a3 


P 2 




II— III 


a6 




pio(8) 


a3 


P5 (3) 


3 


IV-VI 


a6 




pio(8) 


a3 


p8 


3 


VII 


ao 




pi6 


a3 


P 8 


2 


VIII 


a2 


1117 


P6 


H 


po 


2 


IX 


ao 




pio 


ao 


P4 


I 


X 


ao 




pio (6) 


ao 


P4 


I 


XI 


ao 




P4 


ao 


P4 (0) 


I 


Telson 




9 






6 





o* preiinagiuaux. Un peu plus hyalins et plus petits que l'adulte (tarse 1= 62 et 66 /x; griffe= 18-19 
tt; TR=3,4), ils presentent la mcmc chetotaxie que lui, mais leur penis est incompletement 

1 De ceux-ci, 6 sont sur les regions pleurales au mesonotum, 4 seulement au metanotum. 



74 Ruwenzori Expedition, 1952. Volume II, Number 11 

developpe. Au tarse I droit de l'exemplaire de la station 214 (le seul qui ait pu etre correctement 
observe), a est un peu plus court (29) que c et A (33-34). 

Maturus junior. De plus faible taille que les precedents (tarse 1= 58 /x.; griffe= 17 [i; TR.= 3,4), il 
s'en distingue immediatement par l'absence d'appareil copulateur et la chetotaxie abdominale 
(tableau I, nombres entre parentheses), les tergites I a VI en particulier etant depourvus de poils p 2 
et le sternite XI etant nu. 

affinites : Par la disposition des sensilles de la face posterieure du tarse I et par les dimensions 
relatives de certains d'entre eux, la nouvelle espece rappelle mon Acerentulus berberus d'Afrique 
septentrionalc (Algerie, Maroc) et de France meridionale (Dordogne). Elle s'en distingue toutefois 
par de nombreux caracteres, parmi lesquels il faut surtout retenir les suivants: forme du canal 
evecteur de la glande maxillaire et du sensille a, presence du sensille V, dimensions relatives des 
sensilles a et g, chetotaxie des tergites abdominaux I a VIII. Elle est d'autre part fort voisine 
d'A breviunguis sp.n., de Madagascar (region de Tananarive), de la Reunion et de l'lnde 1 qui sera 
decrit ulterieurement. 

Acerentulus nyinabitabuensis sp.n. (Figs. 3C-E and 4B) 

Station 22. Nyinabitabu, rain-forest, Bamboo zone, 8650 ft, dry litter and damp humus under 
thick ground vegetation: 2$, 8 et 9-VIII-52. 

Individus de couleur jaune ambre fonce, longs de 1050 jx en extension mediocre a 1400 \i en 
extension subtotale. 

tete : Labre legerement saillant, formant une petite protuberance ogivale aisement observable 
en vue tergale. Canal evecteur de la glande maxillaire comme chez A. evansi. 'Pseudoculi' ellipti- 
ques, divises, le grand axe de l'ellipse ayant environ 8 ft. 

thorax : Les tergites possedent la merae chetotaxie que ceux d'A evansi, les poils principaux 
etant toutefois beaucoup plus longs que chez cette espece. 

Tarse I. Long.: iio-iii p. Grirfe: 31-34 \i. TR= 3,2-3,5. Appendice empodinl et sensille 
pretarsal s normaux. 

Face tergale, le sensille U est claviforme, rectiligne, insere a 30-32 /j. de la base de l'article; t 2 et 
f 3 comme chez A. evansi. 

Face posterieure, a n'a pu etre observe qu'au tarse droit d'un individu, il est en eflet detache ou 
brise aux autres tarses ; son apex depasse un peu l'embase de t 2 , sa longueur etant legerement su- 
perieure a celle de c et de d. Disposition et dimensions relatives des autres sensilles comme chez A. 
evansi. 

Face anterieure avec 3 sensilles: a' est styliforme et s'insere un peu plus distalement que fr, il 
est un peu plus court que b' (35-43/45-48), lui-meme legerement plus court que c' (52). 

abdomen : Gran des pectines du tergite VIII avec 7 a 9 dents bien separees les unes des autres; 
une ou deux dents beaucoup plus courtes que les autres a chaque pectine. 

Chetotaxie. La repartition des phaneres est la meme que chez A. evansi (tableau I), mais les poils 
principaux des tergites sont beaucoup plus longs que chez cette espece. En VI, l'apex des ai et des 
#2 depasse largement la marge posterieure du tergite et les p 2 sont 9 fois 1/2 a 10 fois plus courts 
que les pi. 

1 Je viens de determiner une ? de cette espece, communiquee par le Dr. K. Nayar, de Chittur-Cochin, et recoltee par son 
collaborateur N. R. Prabhoo dans le sol d'une plantation de the, Wayanad area, Kerala. 



Protowes 75 

affinites : L'espece est excessivenient voisine d'A. evansi, mais on Ten separera sans difficulte 
par sa plus grande taille, la position du sensille a' (distal a U, et non proximal) et surtout les dimen- 
sions relatives des poils tergaux. 

Acerentomon doderoi Silvestri 1907 

Station 45. Nyinabitabu, 8750 ft., damp litter and humus under Bamboo, 2,5" to 3,5" thick: 
1 ?, n-VII-52. 

Specimen de couleur jaune ambre fonce, long de 1900 /x en extension subtotale. 

tete: Long.: 202,5 p. Rostre: 52,5 ft. LR=3,8. La chetotaxie de la capsule cephalique est 
conforme a cellc que j'ai representee (1945, Rev.fr. Ent., 12, p. 106, fig. 5, C) chez un exemplaire 
de Corse que j'ai rapporte a la f. typ. 

thorax : Tarse I. Long.: 124,5 h- Griife: 45,5 /x. TR=2,7. Au tarse gauche, c est un peu plus 
court que a (36/45) et b est im peu plus de 2 fois plus court que ce dernier (21/45) ; le sensille c est 
detache au tarse droit. 

abdomen : Poils tergaux tres longs, ceux de la paire submediane de la rangee posterieure du 
tergite V atteignent presque 80 [x. Tergite VII avec un poil median a la rangee posterieure. 
Grandes pectines du tergite VIII bien developpees, avec 11 et 9 longues dents. Sternites II a VII 
avec respectivement 5, 6, 6, 6, 7 et 5 poils a la rangee anterieure; il y a un poil median a la rangee 
posterieure du VII. Sternite VIII avec une rangee anterieure de 4 poils et une posterieure de 2 plus 
courts. 

remarque: Aucun critere important ne permet de separer cet individu des exemplaires 
europeens. La valeur de certains caracteres, tels que la brievete relative du sensille c et la presence 
d'un poil median au tergite VII (qui n'existe pas chez le type, mais se trouve chez ma var. 
septentrionale), devra etre appreciee sur un materiel abondant. 



76 



Ruwenzori Expedition, 1952. Volume II, Number 11 




Fig. 1 

Eosentomon validum sp.n., $ type de Lake Bujuku. A. Portion du bord tergal du tarse I gauche, face anterieure. 

Eosentomon validum sp.n., £ de Nyinabitabu (forme b). B. Portion du bord tergal du tarse I gauche, face 
anterieure. — C. Portion du tarse I droit, face tergale. 

Eosentomon subglabrum sp.n., $ type de Nyinabitabu. D. Portion du bord tergal du tarse I gauche, face 
anterieure. — E. Portion du meme, face tergale. 

Explication des lettres dans le texte; les embases seules des poils ordinaires sont representees. Toutes les 
figures x 2100. 



Protoures 



77 




Fig. 2 

Eosetitomon validum sp.n., § type de Lake Bujuku. A. Portion du tergite abdominal IV. — B. Tergites 
abdominaux VII et VIII. — C. Tergites abdominaux IX a XII. — D. Squame genitale. 
Eosentomon validum sp.n., $ de Nyinabitabu (forme /)). E. Tergites abdominaux IX a XII. 
Eosentomon cf. validum, $ de Mubuku Paver. F. Squame genitale. 
Explication des lettres dans le texte. Figures D et Fx 2100, les autresx 1100. 



78 



Ruwenzori Expedition, 1952. Volume II, Number 11 




Fig. 3 

Acerentulus evansi sp.n., ^ dc Bundibugya. A. Tarse I gauche, face postericure; (3 est un peu contracte 
(action du hxateur et du milieu d'observation). — B. Sensilles de la face anterieure. 

Acerentulus nyinabitabuensis sp.n., $ de Nyinabitabu. C. Canal evecteur dc la glande maxillaire vu de 
profil. — D. Portion proximale du tarse I droit, face posterieure (les embases seules dcs poils ordinaires sont 
representees); r 3 est vu face tergale. — E. Sensilles de la face anterieure. 

Explication des lettres dans le texte. Toutes les figures X 2100. 



Protoures 



79 




MADE AND PRINTED IN GREAT BRITAIN BY 
WILLIAM CLOWES AND SONS, LIMITED 
LONDON AND BBCCLES 




^■■I.M,I,1,>.I.1,I,I .If